Cet article date de plus de cinq ans.

Crise des éleveurs : la vente directe, une solution ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise des éleveurs : la vente directe, une solution ?
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Une équipe de France 3 est allée à la rencontre d'un éleveur de Menton qui pratique la vente directe.

Dans les boucheries de François Ribéri à Menton (Alpes-Maritime), on vend directement la viande produite à la ferme à des prix raisonnables. La marge, ellen est pour l'éleveur et non pour des intermédiaires ou des grands magasins. Les clients de la boucherie s'y retrouvent aussi, ils savent qu'ils achètent une viande du pays. "C'est une garantie de qualité et ça fait aussi marcher les petits commerces. C'est toujours intéressant de pouvoir acheter des viandes directement du producteur au consommateur", confie au micro de France 3 un client.

70 000 euros de bénéfices

La ferme Ribéri se trouve à Tende, à 55 kilomètres de Menton. C'est ici que l'éleveur conditionne la viande issue de son troupeau de 180 bêtes : vaches, chèvres et moutons. À ses yeux, les éleveurs doivent cesser de vivre sous perfusion européenne. La solution pour lui, c'est la vente directe, pas la subvention. François Ribéri fait 70 000 euros de bénéfices par an. La vente directe peut être une solution pour l'élevage en crise.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.