Cet article date de plus de cinq ans.

Crise des éleveurs : la mobilisation se poursuit partout en France

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise des éleveurs : la mobilisation se poursuit partout en France
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce mardi 2 février, les agriculteurs, qui réclament de meilleurs prix ont poursuivi leurs opérations de blocage, tandis que François Hollande recevait le président de la FNSEA Xavier Beulin.

Nouvelle journée de colère ce mardi chez les agriculteurs. Partout en France, les manifestations se sont multipliées et leur ire ne s'apaise pas. Opérations escargots, tonnes de fruits sur les routes... Les éleveurs réclament de meilleurs prix pour pouvoir vivre de leur activité.

A Saint-Lô (Manche), les manifestants ont arrosé les forces de l'ordre de purin lors d'un face-à-face tendu. Ces derniers jours, deux agriculteurs se sont suicidés. "Le gouvernement n'en a rien à f... de nous. On va tous mourir, tel que c'est parti", déclare à France 3 un manifestant.

Des actions qui coûtent cher

Les agriculteurs estiment que la rallonge annoncée par l’État il y a quelques jours est insuffisante. Ils veulent des changements structurels et que les normes cessent de s'accumuler. Ce matin, François Hollande a reçu Xavier Beulin, président de la FNSEA. Le rendez-vous n'a accouché d'aucune mesure concrète.

Certaines actions ont déjà coûté cher à la collectivité. Patrick Strzoda, préfet de Bretagne, estime à 4 millions d'euros le coût des dégâts de ces derniers jours.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Crise des éleveurs

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.