Crise des agriculteurs : près de 200 tracteurs remontent l'autoroute de Normandie

Les agriculteurs viennent de toute la France et convergent ce mercredi 2 septembre vers Paris pour exprimer leur détresse. France 3 fait le point.

FRANCE 3

14 heures, après avoir roulés au pas sur l'autoroute pendant toute la matinée, le convoi s'arrête pour une pause bien méritée. Ironie du sort, les 150 tracteurs se garent sur le parking d'une grande surface. Mais les agriculteurs bretons et normands ont tout prévu. Ils voyagent avec leur cantine, mais ils ne veulent pas n'importe quels produits. Pas question ici de trouver du jambon, du rôti de bœuf ou des produits laitiers d'importation, car pour ces éleveurs c'est cette concurrence déloyale avec nos partenaires européens qui fait baisser les prix et qui menace l'agriculture française.

Cinq jours d'absence

Résultat, de nombreux éleveurs sont endettés et expriment leur détresse. Ce mercredi soir, près de 200 tracteurs remontent l'autoroute de Normandie. Ils dormiront aux confins de Mantes-la-Jolie avant d'entrer dans la capitale tôt, jeudi matin. Certains de ces agriculteurs sont partis mardi de chez eux. Ils ne rentreront que samedi. Au total, c'est cinq jours pendant lesquels le travail prend du retard.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un convoi de tracteurs près de Reims (Marne) en direction de Paris, le 2 septembre 2015, à la veille d\'une grande manifestation d\'agriculteurs dans la capitale.
Un convoi de tracteurs près de Reims (Marne) en direction de Paris, le 2 septembre 2015, à la veille d'une grande manifestation d'agriculteurs dans la capitale. (FRANCOIS NASCIMBENI / AFP)