Cet article date de plus de huit ans.

Crise agricole : nuit agitée dans le Finistère avec de nouvelles actions des agriculteurs en colère

Une centaine de manifestants ont déversé des déchets à Landerneau et Landivisiau dans la nuit de mardi à mercredi.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des agriculteurs ont déversé des détritus devant un supermarché près de Quimper (Finistère), le 2 février 2016. (FRED TANNEAU / AFP)

Les agriculteurs sont toujours en colère. Une centaine de manifestants ont déversé, dans la nuit de mardi 2 à mercredi 3 février, des déchets divers devant la MSA (Mutualité sociale agricole) et le centre départemental Groupama à Landerneau (Finistère). Ils ont également provoqué des ralentissements sur la RN12 avec leurs tracteurs, a indiqué une source policière.

Les agriculteurs, à bord de quelque 70 tracteurs, avaient auparavant déversé des déchets non loin du Casino de Landivisiau, à une vingtaine de kilomètres de Landerneau et une quarantaine de Brest, selon la même source. Mais les manifestants n'ont pas pu approcher du supermarché en raison de la présence de forces de l'ordre.

Un mouvement qui dure depuis plusieurs semaines

Le patron de la FNSEA Xavier Beulin, qui a plaidé mardi à l'Elysée devant François Hollande la cause des agriculteurs "en colère", a estimé mercredi qu'il n'était pas en mesure d'arrêter ces mouvements qui secouent la France depuis quelques semaines, car il n'y a "aucune réponse".

Les agriculteurs en difficulté manifestent depuis plusieurs semaines pour protester contre la chute des prix de leurs productions, dans le sillage de leur forte mobilisation de l'an dernier. Leur mouvement ne s'est pas apaisé malgré la rallonge de 125 millions d'euros aux 700 millions du plan d'aide aux éleveurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.