Cet article date de plus de cinq ans.

Barrage de tracteurs, fumier... Les éleveurs en colère paralysent la Normandie

Les agriculteurs ont lancé plusieurs opérations de blocage, lundi, dans la région, pour protester contre les prix trop faibles de la viande.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Des agriculteurs bloquent les quatre principaux accès à la ville de Caen (Calvados), le 20 juillet 2015. (  MAXPPP)

L’appel de François Hollande à consommer de la viande française n’a pas suffi à rassurer les agriculteurs. Plusieurs centaines de producteurs de lait et d'éleveurs manifestent en Normandie, lundi 20 juillet, pour protester contre les prix trop faibles de la viande (porc et bœuf) qui ne leur permettent pas de couvrir leurs coûts de production.

>> Suivez la journée de mobilisation en direct

Le ministre de l'Agriculture a proposé de les recevoir jeudi, mais ils refusent de lever leurs barrages et appellent Stéphane Le Foll à se rendre dès maintenant en Normandie. "On reste sur notre position, on veut un ministre de terrain"ont déclaré les responsables des syndicats agricoles. Francetv info fait le point sur cette vague de mobilisation qui paralyse la région. 

Accès bloqué au périphérique de Caen

Plusieurs dizaines d'éleveurs bloquent depuis le début de la matinée l'accès aux principaux accès au périphérique de Caen (Calvados). "Nous avons environ 25 tracteurs à chacun des points de blocage", a affirmé le président de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) du Calvados, Jean-Yves Heurtin. 

Les pouvoirs publics ont ordonné, en début d'après-midi, la fermeture aux poids lourds de l'autoroute A13 Paris-Caen, en raison du blocage de la cité normande. Les trois autres axes pour sortir de la ville (A84, N13 et N158) sont, eux aussi, bloqués, indique France 3 Basse-Normandie.  

Du fumier devant une grande surface à Lisieux

Les agriculteurs normands se sont réunis dans la nuit de dimanche à lundi autour de Lisieux (Calvados). Ils ont manifesté devant la SCA Normande, une des seize centrales d'achats nationales du groupe E. Leclerc. Très en colère, ils ont décidé de bloquer les établissements pour une durée indéterminée, indique Ouest France

Du fumier et des pneus ont aussi été déversés devant un supermarché Leclerc, indiquent plusieurs journalistes sur Twitter. Selon la préfecture, une cinquantaine de tracteurs continuent de bloquer la ville. 

Les abattoirs de Neubourg paralysés

Dans l'Eure, plusieurs dizaines d'éleveurs ont aussi bloqué, lundi, les abattoirs du Neubourg, indique France 3 Haute-Normandie. D'autres actions ont eu lieu devant des supermarchés.

 L'accès au Mont-Saint-Michel bloqué

Environ 70 tracteurs arrivent depuis le début de l'après-midi à proximité du Mont-Saint-Michel (Manche), indique Ouest-France. Le site n'est désormais accessible qu'aux véhicules de secours. 

La FDSEA de la Manche a également annoncé qu'elle allait bloquer les bretelles d'accès à l'A84.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.