Après la manifestation parisienne, les agriculteurs rentrent déçus

Les tracteurs ont quitté la capitale. Les agriculteurs ont regagné les exploitations mais ne sont pas satisfaits des annonces.

FRANCE 3

Le cortège a envahi la place de la Nation (Paris), jeudi 3 septembre. Après la manifestation, les agriculteurs ont repris le chemin des exploitations, car, pour eux, le travail ne peut pas attendre. "Il y en a qui voulait rester mais malheureusement on a autre chose à faire aussi sur les exploitations et faut bien rentrer pour assurer le travail derrière", raconte cet agriculteur de la Somme.

Faire entendre sa voix

Deux jours d'absence pour faire entendre sa voix, de retour il a un sentiment d'amertume. "Paris c'était sympathique et convivial, mais on a pas eu les réponses qu'on attendait. Depuis deux ans les prix des céréales sont au plus bas et ça couvre à peine les charges donc on ne peut pas travailler comme ça". Moins touchés que les éleveurs, les céréaliers subissent aussi la baisse des cours mondiaux. Ils attendaient des mesures structurelles, pas un nouveau plan d'aide.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un convoi de tracteurs arrive près du point de ralliement des agriculteurs en colère.
Un convoi de tracteurs arrive près du point de ralliement des agriculteurs en colère. (LAURENTVU / SIPA)