Cet article date de plus de cinq ans.

Agriculture : Daniel a abandonné l'élevage pour la production de céréales

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Agriculture : Daniel a abandonné l'élevage pour la production de céréales
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après des années dans le rouge, cet agriculteur breton a décidé de changer de voie. Il raconte son parcours à France 3.

C'était en août dernier. Daniel Jolly, agriculteur de Saint-Just (Ille-et-Vilaine), a tranché : il a abandonné son élevage de bovins. Aujourd'hui, il n'a plus que quelques têtes qui doivent trouver preneur. "Voir ses bêtes monter dans l'abattoir, voir que c'est fini, c'est... quelque chose de très poignant", confie-t-il à France 3.

Le blé noir, moins risqué

Depuis quatre ans, Daniel Jolly ne gagnait plus d'argent en raison de la crise de la filière. Aujourd'hui, il tient pour responsables de cette situation les banques, la grande distribution et les abattoirs : "Ils sont là pour marger pour leurs gueules et nous, on est les serfs d'autrefois".

Désormais, l'agriculteur produit du blé noir, un choix moins risqué et plus rentable. "Il est plus simple pour l'Etat de subventionner un hectare de céréales qui nourrit 50 familles qu'un hectare de vaches à lait qui, malheureusement, a bien du mal à nourrir une famille", assure-t-il. Aujourd'hui, cette céréale est majoritairement importée d'Asie.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.