Cet article date de plus de cinq ans.

Agriculture : Bruxelles veut protéger les prairies françaises

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Agriculture : Bruxelles veut protéger les prairies françaises
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

L'Europe impose aux agriculteurs qu'ils laissent pousser l'herbe dans les prairies pour préserver l'environnement.

Les prairies coincées entre les champs appartiennent au paysage français. Utilisées pour nourrir le bétail, elles sont devenues un trésor pour l'environnement. Depuis un an d'ailleurs, l'Europe impose de nouvelles obligations aux régions et aux agriculteurs. Une situation qui gêne Françoise Crêté, une éleveuse de Picardie.

Stocker le CO2

Elle réserve une partie de ses 140 hectares au pâturage, par exemple une parcelle sur laquelle elle fait pousser de l'herbe depuis plus de cinq ans. Et en 2017, elle sera obligée de conserver cet espace en l'état. Sinon elle risque de perdre une partie des 40 000 d'euros d'aides qu'elle perçoit chaque année. Problème, avec la perte de ses revenus issus du lait, elle comptait utiliser cette prairie pour cultiver la betterave. D'après un spécialiste des sols interrogé par France 2, les prairies permettent de stocker le CO2 dans la matière organique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.