Agriculteurs : des tracteurs pour paralyser le périphérique parisien

Des agriculteurs sont venus manifester leur colère jusque dans la capitale mercredi 27 novembre. Tous demandent à voir le président de la République.

FRANCE 3

Des bottes de foin jonchaient les Champs-Élysées (Paris) mercredi 27 novembre au matin. Près de 200 agriculteurs se sont donné rendez-vous dans la capitale pour manifester leur colère. "On en a marre de travailler avec des boulets aux pieds, les distorsions de concurrence sont étouffantes", scande l'un d'entre eux dans un microphone. Au même moment, le périphérique parisien est sérieusement ralenti par un millier de tracteurs venus de plusieurs régions.

"On en a marre, on ne gagne plus rien"

Partis dès le milieu de la nuit, les agriculteurs s'étaient donné rendez-vous aux différentes portes de Paris. "On en a marre, on ne gagne plus rien, l'État ne répond pas à nos attentes", déplore, Jérémy Thoison, agriculteur en Seine-et-Marne. Le ministre de l'Agriculture Didier Guillaume a indiqué comprendre leur colère.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agriculteurs manifestent sur le périphérique parisien, le 27 novembre 2019. 
Des agriculteurs manifestent sur le périphérique parisien, le 27 novembre 2019.  (DOMINIQUE FAGET / AFP)