Cours du blé : les professionnels face à la crise

Publié
Cours du blé : les professionnels face à la crise
France 2
Article rédigé par
S.Lanson, F.Vallet, A.Zouioueche M.Cazaux, J.Cordier - France 2
France Télévisions

La France exporte plus de la moitié de sa production de blé. Quelle est la stratégie de la France ? Quel est l’impact de la crise pour le pays ? Le 20 Heures a enquêté.

C’est une crise internationale qui se voit déjà sur les étals. Avec le cours du blé qui explose, c’est le prix de la farine puis du pain qui augmente à son tour. Un artisan boulanger de Marcoussis (Essonne) va peut-être devoir augmenter sa baguette de 5 centimes. Il y a environ six mois, il avait déjà augmenté ses tarifs de 5 centimes, faisant passer sa baguette tradition d’1,15 à 1,20 euros. ‘’C’est comme le gasoil, cela augmente et cela n’empêche pas de rouler’’, affirme un client.

Un pays autosuffisant en blé

La France est autosuffisante en blé. Elle produit 35 millions de tonnes et en garde la moitié. Elle exporte le reste en Europe ou au Maghreb. Si la sécheresse n’intervient pas, un céréalier est plutôt optimiste pour la récolte de juillet, vendue au cours mondial. ‘’On est monté à plus de 400 euros la tonne de blé. Je pense que c’est quelque chose qui va s’inscrire dans la durée’’, affirme Christophe Robin, céréalier. Les cours du blé devraient rester élevés pendant au moins un an et demi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.