Côte d'Ivoire : le cacao en péril

En Côte d'Ivoire, la culture du cacao pourrait connaitre des pénuries dès 2020.

Voir la vidéo
FRANCE 2

C'est un scénario qui donne des sueurs froides à la Côte d'Ivoire. Dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, qui produit 40% du cacao dans le monde, le cacao pourrait venir à manquer dans les années à venir. La pénurie pourrait commencer dès 2020 d'après les plus pessimistes. Parmi les 800 000 planteurs ivoiriens, la rareté et la violence des épisodes de pluie, le dérèglement des saisons et la baisse de la productivité sont des sujets de préoccupation récurrents. Pour les planteurs, la cause principale est la déforestation.

Dans l'est du pays, la culture du cacao a déjà été abandonnée

Depuis 60 ans, les primeurs coupent la fôret pour y mettre des champs de cacaoyer, et cela continue. Depuis 1990, la forêt a littéralement fondu, elle ne couvre plus que 4% du territoire ivoirien. Dans les plantations de l'est du pays, la culture du cacao a déjà été abandonnée. Face à l'augmentation de la demande mondiale, plusieurs fabricants de produits chocolatés ont déjà commencé à remplacer le cacao par de la noisette ou des composants chimiques.

Pour leur survie, les planteurs ivoiriens tentent d'innover en reboisant autour des cacaoyers. "Nous avons des rangées de cacaoyer et dans l’intervalle, nous avons des bananiers, nous avons aussi des arbres fruitiers et ces arbres servent non seulement à couvrir les jeunes plants d'ombres, mais aussi à reconstituer l'écologie locale", confie un planteur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un producteur de cacao s\'occupe de plants de cacaoyers, le 22 mai 2016, à Guiglo en Côte d\'Ivoire. 
Un producteur de cacao s'occupe de plants de cacaoyers, le 22 mai 2016, à Guiglo en Côte d'Ivoire.  (LUC GNAGO / REUTERS)