Corse : miser sur un modèle de pêche durable

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Corse : miser sur un modèle de pêche durable
France 3
Article rédigé par
S.Broomberg, L.Houeix, I.Palmer - France 3
France Télévisions

En Haute-Corse, un pêcheur et son équipage ont adopté une approche éco-responsable de la pêche. Le thon ou l'espadon pêché au large de Bastia sera ensuite transformé et mis en conserve pour plus de valeur ajoutée. 

Au large de Bastia, en Haute-Corse, Sébastien Rialland et son équipage sont de sortie en mer après plusieurs jours de mauvais temps. Ils pêchent de l'espadon à la main, selon un savoir-faire artisanal que le père de Sébastien Rialland lui a appris. Cela fait 18 ans qu'il exerce son métier de pêcheur. Comme les 170 petits pêcheurs côtiers de l'île, il est soumis à des quotas européens. Sébastien Rialland utilise donc des techniques de pêche ciblées, et réalise une sélection.

Se diversifier pour survivre

Ce jour-là, une espèce de requin protégée en Méditerranée se prend dans son hameçon. "Dans le cadre de la pêche durable, et de notre côté un peu éco-responsable, on essaye de prendre le temps de relâcher ces captures, et de couper l'hameçon", explique-t-il. Mais les petits pêcheurs ont du mal à survivre. Son équipage déplore une saison "catastrophique", à cause du mauvais temps. Pour maintenir son activité, Sébastien Rialland transforme lui-même les produits de sa pêche, et les vend en conserve. Sa conserverie aussi est artisanale. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.