Consommation : quelles différences entre vin naturel, vin bio et vin biodynamique ?

Comment s'y retrouver entre vin naturel, vin bio et vin biodynamique ? La journaliste Florence Griffond fait le point en plateau.

France 2

Alors que le vin naturel séduit de plus en plus de consommateurs, la journaliste Florence Griffond rappelle quelles sont les différences entre un vin naturel, un vin bio et un vin biodynamique. "Le vin bio interdit les pesticides. Sont autorisés l'ajout de tanins, de soufre et de levures industrielles. Ce qui fait que les viticulteurs ont eu envie d'aller plus loin...Et ça, ça s'appelle la biodynamie. Le vigneron prend soin des vignes en respectant le calendrier lunaire, il ajoute à leurs pieds des préparations à base de plantes et les doses de soufre sont moindres. Et enfin, il y a le vin naturel qui va encore plus loin, en n’autorisant aucun intrant", détaille la journaliste.

"9% des surfaces viticoles sont certifiées bio"

Néanmoins, "aucun label ne le certifie", souligne Florence Griffond, avant d'ajouter : "Pas de cahier de charges précis et donc pas de contrôles pour vérifier son authenticité". En France, il y aurait de plus en plus de vins bio, ce que confirme la journaliste. "9% des surfaces viticoles françaises sont certifiées bio. En 10 ans, le vignoble français a triplé. Plus de 10 000 hectares sont en cours de conversion". Et même si le vin bio coûte plus cher, "les Français sont prêts à dépenser en moyenne 8,70 € pour une bouteille de vin bio contre 6,90 € pour une bouteille classique".

Le JT
Les autres sujets du JT
 Le vignoble alsacien est visé par une enquête de l\'Autorité de la concurrence.
 Le vignoble alsacien est visé par une enquête de l'Autorité de la concurrence. (THIERRY GACHON / MAXPPP)