Comment le chrysanthème est-il devenu une fleur dédiée au deuil ?

C'est le roi de la Toussaint : le chrysanthème. Les fleuristes entrent dans une période des plus chargées. France 3 a voulu comprendre comment cette fleur est devenue synonyme d'hommage aux défunts.

FRANCE 3

Ici et là, ce sont des couleurs automnales offertes au regard des promeneurs. Des teintes orange et jaunes pour une plante qui a tendance à broyer du noir, tout du moins en France où le chrysanthème est symbole de deuil. Pourtant, jusqu'au début du XXe siècle, la fleur d'or, comme on l'appelait, suscitait la passion et envahissait les jardins botaniques, comme elle orne aujourd'hui le pressoir du jardin des plantes de Rouen (Seine-Maritime).

Des significations qui varient selon les pays

Symbole de prestige et de bonheur en Asie, le chrysanthème est même offert pour la fête des mères en Australie, ou comment cultiver ailleurs des symboles plus positifs. Pour la quatrième année consécutive, le jardin des plantes met à l'honneur cette marguerite d'automne dont la période de floraison démarre dès son arrachage. Une multitude de variétés sont pour la plupart mises en culture à quelques kilomètres de là, à Franqueville-Saint-Pierre (Seine-Maritime). Autant de couleurs et de formes qui font la marque de fabrique du chrysanthème. Les chrysanthèmes se dévoilent jusqu'au 20 novembre au jardin des plantes de Rouen. Dépêchez-vous, avant que les fleurs vedettes de la Toussaint ne se transforment en citrouilles.

Le JT
Les autres sujets du JT
Fleur de chrysanthème.
Fleur de chrysanthème. (MATT CARDY / GETTY IMAGES EUROPE)