Climat : la sécheresse fait craindre une augmentation du prix des sapins à Noël

Publié Mis à jour
Cilmat : la sécheresse fait craindre une augmentation du prix des sapins à Noël
Article rédigé par
V. Thollé, D. Rabeisen - France 3
France Télévisions

Même si l'on est pour le moment loin de la pénurie, la sécheresse fait peser la crainte d'une forte augmentation des prix des sapins à Noël. Illustration dans le Morvan, où les jeunes sapins ont souffert des fortes chaleurs.

Le Morvan, d'habitude si vert, a perdu ses couleurs. Dans un champ, des taches brunes : des sapins morts. Les exploitants des lieux ne peuvent que constater les dégâts. "Ici, nous sommes devant un arbre de deux ans qui n'a pas résisté à la sécheresse parce que les racines ne descendent pas suffisamment dans le sol, donc il n'a pas pu puiser d'eau. Ce sont des choses que l'on n'a pas l'habitude de voir, ça fait mal au cœur", explique Christian Colliette, exploitant.

20 000 arbres morts à arracher

Dans cette exploitation, parmi les arbres d'un à deux ans, la moitié est détruite, il y en a 20 000 à arracher. Juste à côté, des arbres plus âgés ont survécu, la saison de Noël est sauvée. "Tous ces sapins-là n'ont pas souffert, on va pouvoir les exploiter. Les plants vont devoir être remplacés, c'est un coût supplémentaire d'à peu près 30 000 euros", regrette Sylvie Colliette. "Il va falloir trouver des parcelles qui ont des sols plus profonds, peut-être aussi des techniques mécaniques qui vont aérer le sol", ajoute Christian Colliette. Le prix des sapins devrait augmenter quoiqu'il arrive à Noël. Un contrecoup de la hausse des prix des engrais et du pétrole.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.