Chine : des vignes plantées au pied de l'Himalaya

Un grand groupe de vin français a pris le pari de planter des vignes au pied des contreforts de l’Himalaya.

Voir la vidéo
France 2

À plus de 2 000 mètres d'altitude, ces villageois ont abandonné le riz pour se mettre à la vigne. Un domaine 28 hectares, un climat sec similaire à celui du bordelais, c'est le terroir idéal qu'a choisi une grande marque française pour concurrencer les meilleures vins mondiaux avec ce cru chinois. "Tout ce qu'on fait, on le fait avec passion, de façon à faire le meilleur vin possible ou d'avoir les meilleures grappes possibles. On fait partie des entreprises qui tirent le Made in China vers le haut", assure Maxence Dulou, directeur du domaine Moët-Hennessy. 

Du travail pour un village entier

Ce nouveau domaine fait désormais vivre un village entier. "Nous n'avons plus à nous soucier de problèmes d'argent, les gens n'ont plus besoin de partir pour trouver un emploi", explique un habitant. Le cru qui date de 2012, est baptisé "Vol au-dessus des nuages". 300 euros la bouteille, c'est le prix de la rareté. Pour concurrencer les plus grands bordeaux, la route est longue mais prometteuse. D'ici 2021, la Chine devrait devenir le deuxième marché mondial du vin devant la France

Le JT
Les autres sujets du JT
La route de l\'Himalaya au Népal, le 29 avril 2018.
La route de l'Himalaya au Népal, le 29 avril 2018. (SARA MONIKA / IMAGE SOURCE / AFP)