Champagne : les vignerons s'adaptent au changement climatique

Le climat ne cesse de changer. Face à ce constant chamboulement, les vignerons doivent adapter leurs pratiques.

FRANCE 3

Depuis plusieurs années, les différents changements climatiques posent problème aux nombreux vignerons en France. En Champagne, ils doivent notamment lutter contre le soleil qui brûle certaines vignes. "Ici, c'était un plan qui était top. Il y a presque 50% de grillés. C'est toute la Champagne qui a été touchée par ça, car il y a des températures extrêmes que la vigne ne supporte pas", déplore le viticulteur Jean-Pierre Fleury.

De nouvelles techniques pour lutter contre les fortes chaleurs

Jean-Pierre Fleury a décidé de changer ses méthodes. Il a notamment installé une station météo, cela lui permet de voir en temps réel les températures grimper. Il a notamment pu comparer avec les résultats que son père tenait à l'époque dans des registres. En 1972, le premier jour de vendange avait lieu le 12 octobre. "Depuis 1984, il n'y a eu aucun jour de vendange en octobre", rappelle le viticulteur. Depuis 2003 en Champagne, cinq vendanges ont eu lieu au mois d'août.

Le JT
Les autres sujets du JT
En quelques heures, ce sont des parcelles entières qui ont changé de couleur, du vert foncé au jaune pâle.
En quelques heures, ce sont des parcelles entières qui ont changé de couleur, du vert foncé au jaune pâle. (SYLVAIN THOMAS / AFP)