Chablis : une récolte 2016 limitée mais de bonne qualité

Après le gel, la grêle et la sécheresse, la production de Chablis sera limitée cette année.

France 3

Dans le Chablis (Yonne), les tracteurs ont commencé leur va-et-vient. Les vendanges ont enfin commencé chez les Durup. Et cette année pour le couple de vignerons, elles sont cruciales. Au printemps dernier, ce couple ne souriait pas : des orages de grêle avaient ravagé un quart du vignoble. Aujourd'hui dans les mêmes parcelles, les feuilles ont repoussé, mais c'est à peu près tout.

Augmentation des prix

Lyne Marchive a perdu la moitié de sa production de Chablis. Pour éviter une autre année noire, elle a décidé de protéger son vignoble avec un équipement anti-grêle. À 20 000 euros l'hectare, c'est un énorme investissement, mais la viticultrice explique que ça vaut le coup. Cette année, Lyne Marchive estime son manque à gagner à 380 000 euros. Au domaine, les machines tournent au ralenti, l’œnologue rencontré par France 3 n'avait jamais vu ça. Malgré ça, la qualité du vin devrait être au rendez-vous, elle devrait même faire augmenter les prix.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des raisins dans un vignoble de Chablis (Yonne).
Des raisins dans un vignoble de Chablis (Yonne). (MAXPPP)