Ceta : un traité de libre-échange qui cristallise les inquiétudes

Le Ceta, l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada, supprime les droits de douane sur la quasi-totalité des produits. France 2 revient sur ce traité qui cristallise la colère des agriculteurs.

FRANCE 2

Il est au cœur de vives tensions entre agriculteurs et exécutif. Le Ceta, l'accord de libre-échange entre le Canada et l'UE, a été ratifié par le Parlement européen en 2017. Tous les États membres doivent donner leur accord pour qu'il soit appliqué. La France l'a approuvé mardi 23 juillet par 266 voix contre 213. Selon les prévisions de la Commission européenne, les échanges commerciaux entre les deux entités représentent déjà 60 milliards d'euros par an et devraient augmenter de 25%, grâce notamment à la suppression des droits de douane.

L'impact écologique inquiète

Avec cet accord, 65 000 tonnes de viande bovine canadienne et 100 000 tonnes de blé pourraient arriver en Europe chaque année. En échange, la France exporterait plus de fromages et ses appellations d'origine géographique seraient protégées par le Canada. Mais l'impact écologique lié à l'augmentation des transports et l'avenir de la filière bovine française inquiètent. Aujourd'hui, seule la moitié des États membres a ratifié le traité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un troupeau de vaches, dans un champs à Tilly-sur-Seulles (Calvados), le 8 juin 2019. 
Un troupeau de vaches, dans un champs à Tilly-sur-Seulles (Calvados), le 8 juin 2019.  (ARTUR WIDAK / NURPHOTO / AFP)