CETA : à qui profite l'accord ?

L'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre le Canada et l'Union européenne aura des conséquences pour les consommateurs.

FRANCE 2

La ratification et l'entrée en vigueur de l'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Canada aura des répercussions sur notre vie quotidienne. "Les Canadiens pourront vendre en Europe environ 10 fois plus de boeuf et de porc qu'actuellement sans payer de droits de douane", explique Laurent Desbonnet sur le plateau de France 2, d'où l'inquiétude des éleveurs français. "Selon la commission européenne toutefois le boeuf canadien ne représentera pas plus de 0,6% de la consommation européenne".

Boost des exportations de fromages

Le journaliste explique aussi que les entreprises françaises devraient en bénéficier. "Les grands groupes français de BTP, par exemple, pourront à l'avenir construire des bâtiments publics au Canada, des mairies, des écoles. Les exportateurs de fromages français espèrent aussi pouvoir booster leurs ventes. Mais attention d'autres secteurs comme l'agriculture pourraient souffrir de la concurrence des produits canadiens".

Le JT
Les autres sujets du JT
Des manifestants contre le CETA, le 20 octobre 2016, à Bruxelles. 
Des manifestants contre le CETA, le 20 octobre 2016, à Bruxelles.  (ARIS OIKONOMOU / AFP)