Carburants : risque-t-on la pénurie ?

En direct de Vatry (Marne), la journaliste Sophie Rodier suit le mouvement de manifestation des agriculteurs qui bloquent des raffineries et des dépôts de carburant à partir du dimanche 10 juin.

Voir la vidéo
FRANCE 2

La raffinerie de Vatry (Marne) fait partie de celles qui sont ciblées par les agriculteurs, dimanche 10 juin, pour manifester contre l'importation d'huile de palme qui concurrence le colza dans l'élaboration des biocarburants. "Depuis 18 heures, ils sont solidement installés devant les portes de ce dépôt de carburant. Comme ici à Vatry, il y a 13 autres sites qui seront progressivement concernés par le blocage, d'ici demain matin", explique la journaliste Sophie Rodier en direct sur place.

Les automobilistes peuvent se rassurer

Si les manifestants se sont installés officiellement pour quatre jours de blocage, certains confient qu'ils sont prêts à tenir plus longtemps. "Leur objectif, disent-ils, n'est pas d'assécher la France en carburant, mais bien de faire entendre leurs revendications auprès du gouvernement. Du côté de Total, on affirme qu'il n'y aura pas de pénurie de carburant. La France a des réserves : il y a 200 dépôts de carburant sur tout le territoire. Donc on peut penser qu'avec ces 13 sites bloqués, pour l'instant, les conséquences pour les automobilistes seront plutôt limitées dans les prochains jours", analyse la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une station-service à Toulouse, le 15 janvier 2018.
Une station-service à Toulouse, le 15 janvier 2018. (NATHALIE SAINT-AFFRE / MAXPPP)