Canicule : le bétail et les cultures en péril

Publié
Chaleur : le bétail et les cultures en péril
Article rédigé par
O. Poncelet, C. Apiou, France 3 régions - France 3
France Télévisions

Le beau temps et les fortes chaleurs des dernières semaines ont des répercussions sur l’agriculture. Les moissons ont déjà commencé dans certaines régions françaises, alors ces récoltes précoces inquiètent les agriculteurs. Les températures caniculaires ont aussi un impact sur les animaux.

À 40°C à l’ombre, les vaches ont du mal à respirer. Un jeune éleveur, inquiet, surveille son troupeau. "Jusqu’à dimanche [19 juin], la crainte qu’il y a, c’est de trouver un animal allongé et qu’il ne se relève pas", affirme Ludovic Marty, éleveur de veaux. Lors des canicules, le stress hydrique peut entraîner la mort des animaux. En Loire-Atlantique, les brebis aussi souffrent de la chaleur. Même à l’ombre, au repos, leur respiration est haletante.

Un besoin de stabilité pour les cultures

Cette année, les fraises ont été ramassées plus tôt. "Les cultures, comme les écosystèmes, ont besoin d‘un minimum de stabilité. On peut tenir une année instable mais pas deux, trois, quatre, cinq années de suite. Cela va devenir impossible à gérer", affirme Yoann Morice, de la ferme Permabocage. En Haute-Garonne, sur une terre craquelée, un céréalier devrait moissonner avec trois semaines d’avance.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.