Broyage des poussins mâles : la fin de la pratique annoncée pour 2021

La pratique du broyage des poussins mâles, qui avait choqué l'opinion publique en 2016, sera interdite fin 2021, a annoncé le ministre de l'Agriculture.

FRANCEINFO

Sur des vidéos, on pouvait voir des poussins d'un couvoir breton filer droit vers une broyeuse. Des images tournées en 2016 et qui avaient choqué l'opinion publique après leur publication par l'association L214. Heureusement, la pratique sera interdite, mais cela ne se fera pas dans les plus brefs délais. "On a dit fin d'année 2021, pourquoi ? Si on le fait tout de suite, il n'y a plus d'oeufs", a justifié Didier Guillaume, ministre de l'Agriculture, le 30 octobre sur France Inter. Chaque année en France, près de 50 millions de poussins mâles sont tués. 

"Un recul de la violence exercée sur les animaux" 

Les poussins éclosent dans des couvoirs, les femelles sont vendues dans des élevages pour devenir de futures poules pondeuses. Quant aux mâles, ils sont tués après la naissance. La filière ne juge pas rentable de les nourrir, car ils ne pondent pas d'oeufs, et leur chair est moins savoureuse que celles des poulets. "En effet, la fin de cette pratique, si elle a lieu, ce serait un recul de la violence exercée sur les animaux", se félicite Samuel Auraud, de l'observatoire politique et animaux à L214. Mais il indique que rien n'est concret, et attend la publication d'un calendrier claire.

Des poussins dans un abattoir.
Des poussins dans un abattoir. (FRANCEINFO)