Bordeaux : un négociant en vin condamné à six mois de prison ferme pour tromperie et falsification

Il est accusé d'avoir mélangé différents vins et d'avoir ajouté de l'eau à certaines bouteilles.

Vin (illustration).
Vin (illustration). (ANAKA / MAXPPP)

Vincent Lataste, négociant en vin bordelais et patron de la société Sequoia, a été condamné jeudi 6 juin à six mois de prison ferme et 30 000 euros d'amende, dont 20 000 euros avec sursis, par le tribunal correctionnel de Bordeaux pour "tromperie" et "falsification", rapporte France Bleu Gironde.

Il était soupçonné de pratiques potentiellement frauduleueses entre 2014 et 2017 : des inventaires inexacts, ce qui laisse supposer que des vins de différentes appellations avaient été mélangés. Et le taux d'alcool de certains vins est inférieur à ce qu'il devrait être : de l'eau aurait donc été ajoutée, ce qu'on appelle le "mouillage".

Le négociant avait comparu le 23 mai dernier. Le procureur avait requis un an de prison et 30 000 euros d'amende. Vincent Lataste avait réfuté toutes les accusations à l'audience. Il avait déjà écopé d'une peine de prison avec sursis en 2016 pour complicité dans une affaire de trafic de vin.