Aube : la cueillette du safran, l’épice la plus chère du monde

Publié
Aube : la cueillette du safran, l’épice la plus chère du monde
france 3
Article rédigé par
T.Leroux, P.Cocquempot, H.Polak - France 3
France Télévisions

Le safran est l’épice la plus chère du monde et elle se récolte en ce moment dans l’Aube. Une poignée de producteurs vivent ces jours-ci au rythme des floraisons et il faut faire vite.

À Ormes (Aube), le safran joue les timides les matinées de brume. Mais les journées ensoleillées précédentes ont déjà livré jusqu’à 7 000 à 8 000 fleurs de safran par jour à Muriel Morbelli et son équipe. Muriel Morbelli s’est prise de passion pour cette plante un peu magique, promesse d’une épice raffinée. C’est sa quatrième récolte et d’année en année, les bulbes se ramifient sans souci.

Le safran peut se vendre jusqu’à 35 000 euros le kilo

Pour la cueillette comme pour l’émondage, Muriel Morbelli et son mari Sébastien sont entourés de toute la famille pendant 10 à 15 jours. Il faut isoler rapidement le fameux pistil rouge des pétales et l’étamine jaune. Quand on sait que le safran peut se vendre jusqu’à 35 000 euros le kilo, on comprend mieux le plaisir de l’atteindre. Il faut savoir sécher le pistil et attendre deux ou trois mois pour le consommer. Le Covid-19 a freiné le développement de cette activité, mais la safranière va vite se rattraper.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.