Asperges : à la pointe du succès

Les asperges sont de retour de dans nos assiettes, et la saison bat son plein.

France 3

C'est un légume rare qui ne pousse qu'au printemps dans la garrigue provençale: l'asperge sauvage. Philippe est un petit producteur de légumes. Mais pour l'asperge sauvage, rien à faire, elle ne se cultive pas. Il faut juste avoir le coup d'oeil. Pour les autres, il y a l'asperge blanche ; elle aussi pousse à l'abri des regards, sous des buttes de terre privées de lumière et protégées du soleil par une bâche.

La production française a été divisée par trois depuis les années 90

Il n'existe qu'une seule variété d'asperges cultivée, c'est le mode de culture qui fait sa couleur. "Quand elle a pas vu le soleil, elle est toute blanche; si on la laissait et qu'on la récoltait pas aujourd'hui, demain elle aurait une petite auréole violette, explique Sébastien Coudray, producteur à Mazan (Vaucluse). Donc après, c'est une asperge violette. Et quand elle commence à monter, à voir le soleil quelques, elle devient toute verte". Une récolte qui ne dure que deux mois : on la cueille à la main, une par une, à l'aide d'un couteau. La production française a été divisée par trois depuis les années 90.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le retour de la saison des asperges
Le retour de la saison des asperges (Laurent Mariotte / Radio France)