VRAI OU FAKE Arrêter la viande pour sauver la planète ?

Depuis quelques années, l'élevage, gros producteur de gaz à effet de serre est remis en question par l'urgence climatique. Alors faut-il arrêter de manger de la viande pour sauver la planète ?

TV5Monde
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Greta Thunberg est partie en Amérique en bateau - elle ne prend jamais l'avion car la nouvelle icone de l'écologie mondiale est soucieuse de son bilan carbone. Et donc, presque naturellement, elle est aussi vegan.

Depuis quelques années les études se sont multipliées, pour montrer que l'élevage est néfaste pour le climat. Pourquoi produit-il des gaz à effet de serre ? 
 

1kg de boeuf =  jusqu'à 32 kg de CO2

Toute activité humaine produit des gaz à effet de serre, mais l'élevage industriel particulièrement. D'abord les animaux en produisent de façon naturelle, mais ce n'est pas tout : les nourrir implique un déboisement intense, pour créer des prairies ou des champs où doit pousser par exemple le soja qu'ils mangent. Comme en Amazonie, actuellement ravagée par les feux.

Ainsi on a pu calculer que produire un kilogramme de boeuf produit entre 22 et 32 kg de CO2. En comparaison, 1kg de seigle ne produit qu' 1 kg de CO2. Encore faut-il distinguer le genre d'élevage. 

" Ce n'est pas l'élevage en tant que tel, mais la forme qu'il a aujourd'hui...", explique Pierre-Marie Aubert, chercheur sur les politiques agricoles à l'IDDRI(Institut du développement durable et des relations internationales), un think  tank français. "Nous montrons que l'élevage, sous certaines conditions, et en particulier une désintensification, peut être une partie de la solution pour la biodiversité. Quand on élève un ruminant à l'herbe, son lait et sa viande contiennent plus d'omega 3 et il a pour qualité d'utiliser des espaces impropres à la production de nourriture pour les humains. Donc cela permet de valoriser tous les espaces."


Faut il adopter un régime végétalien ? 

Passer d'un régime omnivore à végétalien ? Au vu de l'urgence climatique, ce pourrait être une solution drastique. Une étude de l'université d'Oxford a réussi à calculer l'impact carbone des différents styles d'alimentation. Et sans surprise, les végétaliens polluent beaucoup moins que les gros mangeurs de viande... 

Pourtant les animaux ont aussi leur rôle à jouer. Une récente enquête suisse montre que les systèmes mêlant culture végétale et productions animales sont les plus équilibrés.

Ainsi l'ONG Greenpeace France vient de sortir un rapport pour dénoncer la déforestation importée par les pays riches, mais ne prône pas la rupture avec l'élevage. 

" On parle juste de réduction et cela permet de consommer moins de viande et de produits laitiers mais de meilleure qualité et à un prix plus juste  pour les éleveurs",insiste Suzanne Dalle, chargée de campagne Agriculture à Greenpeace France. "Il faut faire en sorte de réduire plus drastiquement notre consommation de viande et de produits laitiers dans les pays développés, et en particulier en Europe de l'Ouest, pour pouvoir permettre à d'autres régions qui aujourd'hui ont un niveau de consommation très faible de manger plus de viandes et de produits laitiers. "

Aujourd'hui, iIl semble clair que les pays développés consomment trop de produits animaux, pour des raisons écologiques mais aussi de santé. Deux bonnes raisons pour changer le système. Un autre élevage semble possible, beaucoup plus bénéfique pour la Terre.

Depuis quelques années, l\'élevage, gros producteur de gaz à effet de serre est remis en question par l\'urgence climatique. Alors faut-il arrêter de manger de la viande pour sauver la planète ?
Depuis quelques années, l'élevage, gros producteur de gaz à effet de serre est remis en question par l'urgence climatique. Alors faut-il arrêter de manger de la viande pour sauver la planète ? (© TV5MONDE)