Cet article date de plus de cinq ans.

Après la crise du lait, la crise de la viande bovine se profile

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Après la crise du lait, la crise de la viande bovine se profile
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Après le lait, il y autre crise qui se profile : c’est celle de la viande bovine. Là aussi, les prix dégringolent et les éleveurs ont une crainte, que la chute s’accélère dans les semaines à venir.

Cela fait quatre ans que Jean-Luc s’est installé. Il élève des Charolaises, une race à viande qui se vend mal depuis quelques mois. Ces races à viande se retrouvent en concurrence avec les vaches issues du troupeau laitier. La surproduction de lait pousse les éleveurs à abattre leurs bêtes. Résultat : afflux de viande et baisse des cours sur les marchés. Flora a aussi misé sur les Charolaises. Elle fait du haut de gamme, mais ça ne la tire pas d’affaire. "Les charges augmentent, mais les prix ne suivent pas. Si on pouvait répercuter l’augmentation de nos charges sur le prix de vente... Mais ce n’est pas du tout le cas. Le prix, on n’a pas le choix" raconte-t-elle.

Un meilleur étiquetage comme solution ?

30 000 exploitations seraient au bord de la faillite. La crise menace de s’étendre aux fournisseurs. Jean-Luc a dû contracter plusieurs emprunts pour payer ses factures. Pour que les prix remontent, ces éleveurs réclament un meilleur étiquetage. Trop souvent, le consommateur ne sait pas s’il achète une race à viande ou de la vache laitière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.