Amazonie : la France est-elle également responsable de la déforestation ?

La catastrophe en Amazonie nous interpelle et nous interroge sur notre propre responsabilité face à la déforestation. La France est le 8e exportateur de soja brésilien. 

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des champs de soja à perte de vue. En 30 ans, le Brésil est devenu le deuxième producteur mondial et le premier exportateur. Depuis le port de Santarém, des millions de tonnes partent chaque jour vers l'Europe. 3 millions sont destinés à la France où cette graine pleine de protéines engraisse rapidement les poulets, mais aussi les porcs ou les bovins. La France est le 8e exportateur de soja brésilien. Mais cette dépendance au soja à un prix : celle de la déforestation. 

Un phénomène qui se poursuit malgré le moratoire de 2006 

Même si depuis 2006 le Brésil s'est engagé à ne plus créer de nouvelles plantations en Amazonie : "On estime que depuis la signature de ce moratoire en 2006, il y a quand même 35 000 kilomètres carrés de forêt amazonienne qui ont été déboisés pour de la culture de soja. Donc on ne la pas complètement stoppé, mais oui, on a quand même relativement enrayé ce phénomène", explique Clara Jamart, de Greenpeace France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vue aérienne des dommages causés par les incendies dans la région du Pantanal, dans le sud-est de la Bolivie, le 26 août 2019.
Une vue aérienne des dommages causés par les incendies dans la région du Pantanal, dans le sud-est de la Bolivie, le 26 août 2019. (PABLO COZZAGLIO / AFP)