Alpes-Maritimes : les olives font la fierté de la région

Reportage dans les environs de Nice (Alpes-Maritimes) auprès des producteurs d'olives. Ils bénéficient d'une appellation d'origine protégée (AOP) et cultivent un savoir-faire d'exception.

FRANCE 2

De petite taille, mais très parfumées, les olives de Nice (Alpes-Maritimes) ont poussé généreusement cette année. Antonin Streitz exploite ce domaine depuis dix ans. Mais avant lui, des générations d'oléiculteurs se sont succédés. Car certains arbres ont été plantés ici il y a près de 400 ans. Avec une vingtaine d'oléiculteurs des environs, il a participé à l'élaboration du cahier des charges de l'appellation d'origine protégée (AOP) "Olives de Nice", autour de la variété star de la région.

Un tri minutieux

La cueillette et la transformation des olives s'effectuent en famille, à la main. Le père d'Antonin s'occupe de l'effeuillage des fruits, puis de leur calibrage pour isoler les plus belles pièces. La fabrication des olives de table nécessite un tri minutieux, à la main. Les olives fraichement ramassées sont trop amères pour être mangées ainsi. Elles prennent donc un très long bain avec de la saumure, de l'eau et du sel de mer. Durée du bain : six mois ou plus, selon le goût désiré. Direction le moulin, où une autre partie des olives deviendra de l'huile, vendue 20 euros le litre par Antonin.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une olive rare de couleur blanche, originaire de Toscane.
Une olive rare de couleur blanche, originaire de Toscane. (MAHMUD TURKIA / AFP)