Alimentation : une commune des Alpes-Maritimes passe au vert

Les habitants de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, développent leurs terres agricoles et y font pousser les fruits et légumes bio destinés aux cantines scolaires. L'objectif : l'autosuffisance et surtout une alimentation plus saine. 

Voir la vidéo
FRANCE 2

À Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, tout est cultivé en bio et consommé sur place. Il y a 1 300 repas à servir quotidiennement. Chaque école a sa propre cuisine et élabore ses menus en fonction des récoltes du jardin municipal. Le projet est plus global. Dans cette région où le prix de l'immobilier s'envole, le maire s'est lancé dans la reconquête des terres agricoles. Plus question de les convertir en terrain constructible. Quand il le peut, il préempte, achète.

Les habitants en profitent

L'édile, Pierre Aschieri, précise : "L'objectif est de réserver suffisamment de terres agricoles afin de compenser, théoriquement, les besoins alimentaires d'une commune de 10 000 habitants." Des habitants qui profitent eux aussi des terres municipales. Pour 50 euros par an, chacun peut cultiver son jardin. Ce programme suscite l'intérêt de nombreuses communes. Une formation va être lancée cet automne pour les aider à franchir le pas.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les habitants de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, développent leurs terres agricoles et y font pousser les fruits et légumes bio destinés aux cantines scolaires. L\'objectif : l\'autosuffisance et surtout une alimentation plus saine. 
Les habitants de Mouans-Sartoux, dans les Alpes-Maritimes, développent leurs terres agricoles et y font pousser les fruits et légumes bio destinés aux cantines scolaires. L'objectif : l'autosuffisance et surtout une alimentation plus saine.  (FRANCE 2)