Alimentation : les producteurs de légumes subissent la baisse de commandes

Publié
Prix des légumes : les producteurs dépassés par une baisse des commandes
Article rédigé par
A.Guillé-Epée, J.Delage, J.Russeil - France 2
France Télévisions

À la suite de la baisse du pouvoir d'achat, les maraîchers sont inquiets pour leur situation, qui les oblige parfois à vendre à perte. À Saint-Martin-le-Beau (Indre-et-Loire), les producteurs de fruits et légumes ne gagnent plus d'argent.   

Depuis quelques semaines, le prix des endives a considérablement chuté, suite à une offre très abondante sur le marché. Cette baisse se ressent dans les commandes, qui se font de plus en plus rares. "Aujourd'hui, on ne fait que trois tonnes alors qu'on devrait en faire six. C'est très difficile à vendre, et il n'y a pas beaucoup de demandes", témoigne Thierry Delahaye, maraîcher à Saint-Martin-le-Beau (Indre-et-Loire). "Je pense que les gens ne sont pas au rendez-vous dans les magasins. Il doit y avoir un malaise général qui fait que les gens n'achètent pas", continue-t-il.

Augmentation des prix des emballages

Alors que les commandes chutent, les prix de l'énergie et des emballages en carton ont augmenté d'environ 20% à 25% depuis le début de l'automne. "C'est énorme. Et on ne peut bien sûr pas les répercuter sur le prix de vente", déplore Thierry Delahaye. L'industrie est très surprise par cette soudaine baisse de consommation, qui arrive après une explosion de commandes durant les deux premiers confinements. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.