Alimentation : des écologistes veulent chasser les nitrites

Des écologistes ont mené une opération coup de poing dans plusieurs grandes surfaces pour dénoncer l'utilisation des nitrites, des conservateurs utilisés pour la couleur du jambon et qui seraient responsables de 20% des cancers colorectaux, par les industriels.

Voir la vidéo
France 3
avatar
France 3France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Rayon charcuterie d'un supermarché parisien : ces militants font la chasse aux nitrites. Séance d'étiquetage sauvage pour dénoncer ce conservateur classé cancérogène. À de rares exceptions près, comme le jambon de Parme, presque toute la charcuterie industrielle est concernée. Nouvelle opération : chez un spécialiste du surgelé. Ici, en théorie, pas besoin de conservateurs. Mais les nitrites, utilisés comme colorants, restent omniprésents. Cancérogènes certains, selon l'Organisation mondiale de la santé, la charcuterie industrielle serait responsable de 20% des cancers colorectaux.

Ne pas dépasser une demie-tranche de jambon nitraté par jour

L'industrie charcutière, elle, se dit victime d'un acharnement. Elle rappelle que selon l'Agence européenne de sécurité des aliments : "L'utilisation des nitrites ne présente pas (...) de danger pour la santé des consommateurs aux quantités préconisées." Des quantités pourtant difficiles à respecter ; les scientifiques conseillent de ne pas dépasser, pour un adulte, une demi-tranche de jambon nitraté par jour.

Le JT
Les autres sujets du JT
nitrites 
nitrites  (FRANCE 2)