Agriculture : premiers cas de "lèpre des oliviers" détectés dans les Alpes-Maritimes

Deux cas d'oliviers infectés par la bactérie Xyllela fastidiosa ont été détectés à Antibes et Menton, dans les Alpes-Maritimes.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une première en France. La bactérie dite "tueuse d'oliviers" a été détectée dans les Alpes-Maritimes, à Antibes et Menton. Deux cas pris très au sérieux, car la bactérie empêche l'eau de passer dans les feuilles. "Nous avons été contactés par l'organisme en charge de la surveillance des végétaux au niveau régional", explique Franck Roturier, directeur des parcs et jardins de la ville de Menton.

Arrachage sur 10 mètres autour

Les tests avaient été positifs à la bactérie Xylella fastidiosa. Il fallait donc arracher tout de suite l'olivier atteint, ainsi que ceux qui se trouvent dans un rayon de 10 mètres. L'année dernière déjà, Xyllela fastidiosa avait été détectée sur d'autres végétaux en Corse, dans le Var et dans les Alpes-Maritimes. La maladie est diffusée par un insecte suceur de bois qui a fait des ravages en Italie. De l'autre côté des Alpes, on travaille d'ailleurs à une variété d'olivier résistante.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des oliviers infestés par la bactérie Xylella fastidiosa, le 20 juin 2019, à Apuglia (Italie).
Des oliviers infestés par la bactérie Xylella fastidiosa, le 20 juin 2019, à Apuglia (Italie). (CHARLES ONIANS / AFP)