Agriculture : les tomates du futur

Irrigation, lumière, température : des légumes poussent sous des serres totalement automatisées.

FRANCE 2

Des tomates rouge vif cultivées en plein mois de mars : c'est le pari de cet agriculteur qui a misé sur les nouvelles technologies. Il y a quatre ans, il a investi dans ces serres en verre ultra sophistiquées. "Elles sont totalement hermétiques", explique Vincent Clément. Contre les parois des serres, un sas étanche qui permet d'adapter la qualité et la quantité d'air. La première étape, c'est qu'on va filtrer tout l'air qui rentre ici, grâce à notre moustiquaire pour ne pas que les insectes puissent rentrer, comme ça on n'a pas besoin de traiter."

1,3 million d'euros d'investissement par hectare

"Ensuite, on va fabriquer un climat parfait qu'on va gérer au dixième de degré près, au pourcentage d'humidité près, poursuit l'agriculteur. Et ensuite on va distribuer ce climat grâce à ce ventilateur dans la serre. Au final, on va avoir une température et une humidité très constantes au niveau de la plante qui va nous éviter d'avoir certaines maladies." Résultat : des plants de tomates en pleine forme, sans aucun pesticide ni insecticide. Une serre nouvelle génération onéreuse, 1,3 million d'euros d'investissement par hectare.

Le JT
Les autres sujets du JT
En France, un consommateur peut acheter environ deux tomates avec un dollar.
En France, un consommateur peut acheter environ deux tomates avec un dollar. (TETRA IMAGES / GETTY IMAGES)