Agriculture : les sucriers avancent la récolte des betteraves par crainte d’une pénurie de gaz

Publié
Agriculture : les sucriers avancent la récolte des betteraves par crainte d’une pénurie de gaz
Article rédigé par
J.Lonchampt, E.Meyer, M.Petitjean, J. Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

La récolte des betteraves a été avancée d’une semaine, car la production de sucre à partir de betteraves est très gourmande en énergie. Les industriels du sucre craignent des pénuries de gaz et des restrictions cet hiver.

En raison d’une crainte de pénurie de gaz cet hiver, les producteurs de betteraves et de sucre ont décidé de bousculer leur calendrier. Les récoltes ont été avancées afin d’éviter la pénurie. Dans le champ d’un producteur normand, les arracheuses sont déjà au travail. 16 hectares de betteraves sucrières doivent être extraites de terre, avec plus d’une semaine d’avance.


Produire en permanence


Les usines souhaitent ainsi terminer leur production avant la fin de l’année, avec plusieurs semaines d’avance. Une usine qui fabrique du sucre doit tourner 24 heures sur 24. "Le risque est bien sûr de ne pas transformer les betteraves qui sont aujourd’hui dans les champs. Mais le risque est aussi industriel et environnemental, car le sucre qui se trouverait à l’intérieur du processus pourrait figer, prendre en masse, à l’image d’un ciment par exemple", s’inquiète Pascal Hamon, directeur industriel de Cristal union.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.