Agriculture : les exploitants pénalisés par le dérèglement climatique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Agriculture : les exploitants pénalisés par le dérèglement climatique
France 3
Article rédigé par
M. Justet, France 3 Régions, I. Palmer - France 3
France Télévisions

Les agriculteurs sont des victimes du dérèglement climatique. Ils doivent eux aussi s'adapter à la sécheresse, aux précipitations ou encore à la grêle. 

Impuissant face aux intempéries à répétition, Emmanuel Bienvenu, vigneron bio à Messemé (Vienne), doit se rendre à la raison : il ne récoltera pas autant de raisins que d'habitude. La faute au gel du printemps et aux nombreuses pluies, ces derniers mois. "Les conditions pluvieuses ont été défavorables à la floraison, explique le vigneron. On a aussi des traces de mildiou par-ci, par-là." 

Des phénomènes climatiques qui pourraient devenir la norme

Certains cépages de pinot noir ont donc été malades ou n'ont tout simplement pas poussé. Au total, Emmanuel Bienvenu a perdu 20% de sa récolte. C'est toute la chaîne de production qui est touchée. "On peut perdre la capacité de la vigne à emmagasiner des sucres pour les raisins, et ça peut impacter qualitativement le millésime", précise le vigneron. Ces phénomènes climatiques pourraient bientôt devenir la norme. Selon le GIEC, le groupe d'experts sur le climat, la fréquence des fortes pluies augmentera de 70% d'ici 2050.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Agriculture

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.