Agriculture : les cas de peste porcine en Belgique mettent la France en alerte

Les mesures de confinement des porcs du côté français se multiplient, alors que la Belgique met en place des barrières afin de bloquer les sangliers infectés.

France 3

La peste porcine inquiète fortement dans les régions françaises frontalières de la Belgique. Si bien que des kilomètres de grillages contre les sangliers venus d'outre-Quiévrain ont été placés, afin de préserver la France d'une maladie qui peut être dangereuse pour les animaux et frapper ainsi toute la filière porcine française.

"Ce n'est pas l'efficacité à 100%, mais ça va les freiner c'est sûr et certain", explique Thomas Rudi, chef d'équipe à Sommethonne (Belgique). "Et comme ils sont en train de les détruire à l'intérieur de la zone, ça ralentit la progression", assure-t-il.

 270 sangliers contaminés

Dans un centre de collecte, les carcasses retrouvées dans la zone infectée sont analysées puis détruites. Ces dernières semaines, sur 800 sangliers, 270 étaient contaminés. Les autorités belges ont posé plusieurs pièges et clôturé plusieurs zones de surveillance. Côté français, les exploitations sont en alerte, et des porcs restent confinés. Chaque personne qui entre doit être désinfectée.

Le JT
Les autres sujets du JT
Deux jeunes sangliers photographiés en Belgique, le 16 octobre 2017.
Deux jeunes sangliers photographiés en Belgique, le 16 octobre 2017. (PHILIPPE CLEMENT / AFP)