Agriculture : le poivre de Kampot, la baie épicée du Cambodge

Publié Mis à jour
Agriculture : le poivre de Kampot, la baie épicée du Cambodge
france 2
Article rédigé par
H.Abdelkhalek, V.Reynaud, J.Buchez - France 2
France Télévisions

Dans la campagne cambodgienne est cultivé l’un des meilleurs poivres de la planète. Le poivre de Kampot répond à des règles de culture très strictes, et peut se vendre jusqu'à 200 euros le kilo dans les épiceries fines. 

Le poivre de Kampot, l'un des plus célèbres et les plus chers du monde, pousse au cœur des plaines verdoyantes du Cambodge. Il est recherché par les plus grands chefs étoilés. Un couple franco-belge est l'un des plus gros producteurs de poivre de Kampot : 44 000 poivriers sur 20 hectares, achetés en 2013, après une vie consacrée à l'informatique. "C'est une région qui est traditionnellement une région de poivre. Donc on s'est dit voilà, on va faire du poivre", confie Guy Porré, copropriétaire de La Plantation. 

Des critères très précis 

Le poivre de Kampot est récolté à la main, grappe par grappe. Il pousse sur des lianes enroulées autour de tuteurs en bois de près de 4 mètres. Pour que l'épice soit estampillée poivre de Kampot, elle doit répondre à des critères très précis : utilisation uniquement d'engrais naturels, récolte et sélection à la main. Une fois récoltés, les graines de poivre sont séchées au soleil. Des dizaines de petites mains trient ensuite à la pince à épiler chaque grain de poivre. La plantation produit chaque année 30 tonnes de cette épice. Vendue 50 euros le kilo sur place, elle est ensuite revendue 200 euros le kilo dans les épiceries fines du monde entier, et se retrouvera sur les plus grandes tables de chefs. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.