Agriculture : le geste du ministre à l'égard des éleveurs en colère

Les agriculteurs menacent d'un mercredi noir sur les routes du Grand Ouest alors que leur ministère de tutelle a augmenté le plan de soutien à l'élevage de 290 millions, dont 130 pour la filière des palmipèdes.

France 3

Le ministre de l'Agriculture a entendu la colère des éleveurs et a promis, ce mardi 26 janvier, une rallonge budgétaire pour les soutenir. Il va leur octroyer 290 millions d'euros d'aide supplémentaire. Dans le détail, 130 millions iront aux producteurs de canards et d'oies, et 160 millions d'euros iront aux éleveurs bovins, porcins et laitiers. François de Bortoli, accouveur d'oies en Dordogne, est plutôt satisfait du train de mesures.

"Du saupoudrage"

À Montmarault (Allier), où des producteurs de viandes et de lait tenaient un barrage filtrant sur l'A75, on est moins convaincu. "C'est ce qu'on appelle du saupoudrage", assure à France 3 Gilles Cabart, président de la FDSEA dans l'Allier. Les éleveurs demandent avant tout des allégements de charges et une simplification administrative. De nouvelles actions pourraient avoir lieu demain. Le dépôt des dossiers pour les agriculteurs en difficulté est possible jusqu'en juin.

Le JT
Les autres sujets du JT