Agriculture : le blocage des raffineries se poursuit faute d'accord

Le blocage des raffineries se poursuit mercredi 13 juin. La réunion organisée hier avec les syndicats au ministère de l'Agriculture n'a pas permis de trouver une solution à ce conflit.

Voir la vidéo

Aucun accord n'a été trouvé. La réunion qui a duré plus de trois heures cette nuit, mercredi 13 juin, entre le ministre de l'Agriculture et le monde agricole n'a pas réussi à déboucher sur une entente. Pour la présidente de la FNSEA, Christiane Lambert, le compte n'y est pas. Les propositions faites par Stéphane Travert ne suffisent pas à mettre fin au blocus des raffineries. Depuis hier, le mouvement s'est étendu, désormais, ce sont 18 sites pétroliers qui sont bloqués par quelque 3 000 agriculteurs.

Le ministre est optimiste

Ils protestent contre l'importation par le groupe Total de certains produits agricoles, comme l'huile de palme. De son côté, le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, se dit optimiste quant à une rapide levée des barrages. En attendant, le bras de fer continue. Syndicats et agriculteurs doivent se réunir ce matin pour décider de la suite à donner à ce mouvement, entamé depuis dimanche.

Le JT
Les autres sujets du JT
La raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), bloquée par des agriculteurs le 11 juin 2018.
La raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), bloquée par des agriculteurs le 11 juin 2018. (MAXPPP)