Agriculture : la science pour réduire les pesticides

Afin d'oeuvrer pour la réduction des pesticides, de nouvelles techniques sont mises au point.

Voir la vidéo
FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Comment réduire la présence des pesticides dans la nature ? Dans la Brie, en Seine-et-Marne, des chercheurs ont mis au point un bassin de dépollution innovant. Tout autour : 355 hectares de cultures intensives de blé et de betteraves. L’eau qui ruisselle dans les champs est chargée en pesticides avant qu’elle ne s’infiltre dans la nappe phréatique, pour aboutir dans un lac artificiel.

Des résultats étonnants

Le principe : l’eau polluée par les pesticides séjourne pendant sept jours en moyenne dans le bassin. La végétation plantée développe de très nombreuses bactéries, qui vont débarrasser l’eau de certains pesticides. Tous les 15 jours, les chercheurs inspectent le bassin. Les résultats sont étonnants. Des échantillons sont prélevés par des stations de pompage à l’entrée et à la sortie du site. Conclusion : en moyenne 40% des pesticides sont totalement dégradés. Pour réduire la quantité de pesticides, les laboratoires s’appuient également sur des robots. Si elle a réduit son utilisation de pesticides en 30 ans, la France reste le septième pays le plus consommateur au monde, en quantité.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Un robot aide à réduire le taux de pesticides dans la nature
Un robot aide à réduire le taux de pesticides dans la nature (CAPTURE ECRAN FRANCE 2)