En Ardèche, la récolte catastrophique des châtaignes

Le beau temps ne fait pas l’affaire des producteurs de châtaigne. La récolte, qui a débuté dans plusieurs départements, s’annonce catastrophique.

FRANCE 3

Le constat est amer sur chaque parcelle à Saint-Joseph-des-Bancs (Ardèche) pour Mickaël Giraud, castanéiculteur : peu de châtaignes et des volumes insignifiants sous ces quelques arbres. 500 à 600 kilos de châtaignes sont récoltés d’ordinaire ; Mickaël Giraud en attend dix fois moins cette année. Après le 15 septembre, c’est la pluie qui donne le dernier coup de pouce aux châtaigniers. Sauf cette année, où le temps est resté désespérément sec. "Depuis quasiment le 15 juin, on n’a pas eu de pluie, une vraie pluie sur le territoire".

Un secteur en crise

L’ensemble de la profession est touché. Les premières estimations sont de l’ordre de 25 à 30 % de châtaignes par rapport à une année moyenne, et le revenu sera cinq fois moins important en raison de leur taille. La châtaigne en Ardèche était déjà en crise depuis plusieurs années à cause d’une maladie qui avait réduit considérablement les volumes. La solidarité et la découverte d’un prédateur naturel portaient enfin leurs fruits. C’était sans compter sur cette sécheresse.

Le JT
Les autres sujets du JT
châtaignes
châtaignes (DR)