Agriculture : face à une surproduction de lavande, les producteurs contraints d'arracher leur plantation

Publié
Agriculture : face à une surproduction de lavande, les producteurs contraints d'arracher leur plantation
France 2
Article rédigé par
D.Sébastien, B.Parayre - France 2
France Télévisions

La France produit-elle trop de lavande ? C'est le constat que font, en ce moment, tous les professionnels. Alors que les cours se sont effondrés depuis plusieurs mois, certains producteurs sont contraints d'arracher leur plantation.

La floraison de la lavande a commencé, et la récolte aura lieu dans un mois environ. Sur une parcelle de la Drôme, ce sera la dernière. Dès l'automne prochain, Hervé Lauzier, producteur à Châteauneuf-du-Rhône (Drôme), arrachera trois hectares de champs de lavandin. "C'est un produit qu'on va peut-être pas vendre à dix euros, et qu'il y a trois ans, on vendait à 35 [euros]. Vous vous rendez compte de la chute vertigineuse ?", se désole le producteur. 

Une réduction de la production pour enrayer la chute des prix

Les cours de la lavande, élevés il y a encore quelques années, ont incité les agriculteurs à produire plus. Les surfaces cultivées ont plus que doublé, mais la consommation, elle, n'a pas augmenté d'autant. Dans la cave d'Alain Aubanel, président du syndicat des producteurs français de plantes aromatiques, les stocks d'huile essentielle de lavande, principal débouché de la filière, s'accumulent. Pour enrayer la chute des prix, il préconise de réduire la production, et donc les surfaces de lavande cultivées. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.