Agriculture : d'où viennent les tomates bio vendues en France ?

Industrielles ou produites par de petits exploitants, provenant de France ou d’Europe, d’où viennent les tomates bio que l’on trouve dans nos assiettes ?

FRANCE 2

On peut dorénavant en acheter partout. Sur les marchés ou en grande surface, les tomates bio se vendent à tous les prix et ont des origines différentes. France 2 est partie à la rencontre de trois différents producteurs de tomates bio, en France et en Italie.

Des modes de production différents

Dans les Côtes d'Armor, Benoït Casset produit pour la grande distribution. Obligatoirement plantées dans la terre et non dans des mélanges nutritifs préparés d’avance, ces tomates ne doivent pas non plus être traitées avec des pesticides ou des produits chimiques. La tomate grappe récoltée tous les deux jours, favorite de la grande distribution, voyagera deux ou trois jours avant d’être vendue.
En région parisienne, chez Daniel Dourdain, de vraies variétés anciennes comme les noires de Crimée, trop imparfaites pour la grande distribution. Pour Daniel, un pied normal produira 3 à 6 kilos de tomates tandis qu’un pied industriel bio en produira 8 à 10.
Seules 40% des tomates bios sont françaises. Le reste vient d’Espagne ou d’Italie. Concernant l’agriculture bio, les lois en vigueur sont les mêmes dans toute l’Union européenne. Elles parcourront 1 500 kilomètres pour être vendues dans un magasin parisien. En seulement un an, le marché des tomates bio a augmenté de 16%.

Le JT
Les autres sujets du JT
La tomate est riche en lycopène, un puissant antioxydant de couleur rouge qui réduirait nettement le risque d\'accident vasculaire cérébral.
La tomate est riche en lycopène, un puissant antioxydant de couleur rouge qui réduirait nettement le risque d'accident vasculaire cérébral. (ADAM MITCHINSON / GETTY IMAGES)