Agriculture : changer les habitudes face au réchauffement climatique

L’agriculture est responsable d’un quart des émissions de gaz à effet de serre, constate le Giec (Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat). Les experts préconisent une agriculture raisonnée et de modifier notre alimentation.

FRANCE 3

Faut-il manger moins de viande ? Dans son rapport de 1 200 pages, le Giec (Groupement d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat) préconise de revoir les pratiques agricoles car l’agriculture émet 24 % des gaz à effet de serre. "On constate que les activités humaines se sont déployées sur les trois quarts des sols de notre planète. Au cours des dernières décennies, l'humanité a intensifié l’utilisation des terres et l’exploitation de l’eau potable", constate Marc Chardonnens, directeur de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV)

Réduire la viande

La demande va augmenter avec la population. La planète va passer de 7 milliards de personnes en 2019 à 9,8 milliards en 2050. De plus en plus de bouches à nourrir donc, alors que la Terre est à bout de souffle. Des pistes sont étudiées : rendre à la forêt des zones d'élevage de ruminants ou changer de régime alimentaire comme réduire la viande et les produits laitiers. Il ne faudrait pas dépasser 33 kg par an. Or, en France, nous en consommons 260 kg par an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un champ de blé moissonné à Vieuvicq (Eure-et-Loir), le 23 juillet 2019. 
Un champ de blé moissonné à Vieuvicq (Eure-et-Loir), le 23 juillet 2019.  (JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)