Agriculture : ce qu'il faut savoir sur la bactérie "tueuse d'oliviers" détectée en France

La bactérie "tueuse d'oliviers" Xylella fastidiosa a été détectée en France continentale pour la première fois. De quoi faire redoubler de vigilance les autorités.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La bactérie Xylella fastidiosa a été détectée en France continentale, provoquant l'inquiétude du ministère de l'Agriculture, mais surtout des oléiculteurs. En effet, surnommée "tueuse d'oliviers", elle a décimé un million d'arbres en Italie. Elle est propagée par un insecte suceur de bois, qui saute d'arbre en arbre, au gré du vent. "La bactérie se multiplie, et alors elle forme une sorte de barrage qui empêche l'eau de passer dans les feuilles", explique Donato Boscia, coordinateur du programme de recherche à l'université de Bari (Italie).

Aucun insecticide efficace

Privées d'eau, les feuilles se dessèchent, et la branche meurt. Impossible de savoir comment la bactérie est arrivée en Europe, mais la souche viendrait du Costa Rica et a atteint l'Italie il y a quelques années. Puis, elle serait arrivée dans le sud de la France. Aucun insecticide n'a été efficace pour le moment, et la seule solution reste l'arrachage des arbres.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des oliviers infestés par la bactérie Xylella fastidiosa, le 20 juin 2019, à Apuglia (Italie).
Des oliviers infestés par la bactérie Xylella fastidiosa, le 20 juin 2019, à Apuglia (Italie). (CHARLES ONIANS / AFP)