Agriculture bio : les ventes s’essoufflent

Publié
Agriculture bio : les ventes s’essoufflent
Article rédigé par
M. Jolly, R. Augier, O. Allirol, C. Frèrebeau - France 3
France Télévisions

Les produits issus de l’agriculture biologique semblent de moins en moins séduire les consommateurs. Faut-il y voir une conséquence de la diminution du pouvoir d’achat ?

Pendant des années, les produits bio ont attiré des milliers de consommateurs car présentés comme étant meilleurs pour la santé, sans produits chimiques. Mais aujourd’hui, les clients sont partagés. "On est pas du tout bio à 100 %, on fait un peu des deux, un peu les grandes surfaces finalement, et puis on essaie de faire travailler les commerces du centre-ville", explique un père de famille. Un autre affirme que pour lui, acheter du bio dépend du prix ou de l’endroit où est produit l’aliment, s’il est local ou non.

"Les gens mettent moins d’articles dans leur panier"

Après des années de croissance, les ventes des produits bio ont reculé de 3,1 % en 2021. Cela va même jusqu’à -18 % pour la farine. Dans un magasin bio situé en Côte-d'Or, le personnel préfère relativiser. Ils n’ont pas encore constaté de forte baisse de fréquentation, mais plutôt un changement dans le comportement des clients. "Les gens mettent moins d’articles dans leur panier donc je pense qu’ils font plus attention à voir leurs besoins réels quotidiens", déclare Yves Erpicum, responsable du magasin. Cette baisse de la fréquentation entraîne également moins de ravitaillement auprès des producteurs. Céline Marin, maraîchère, a vu ses ventes de légumes bio diminuer. Les raisons de ce ralentissement sont multiples selon les experts. Tout d’abord, il y a une envie de consommer local. Le flux et le développement de l’e-commerce et du commerce de proximité ainsi que les prix ont aussi contribué à une baisse des ventes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.