Agriculteurs : les feux de la colère

Des agriculteurs ont allumé des "feux de colère" en signe de détresse. Ils protestent contre le projet de décret d'interdiction d'utilisation de pesticides aux abords des habitations.

FRANCE 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Des flammes comme un phare dans la nuit, une sorte de feu de détresse des agriculteurs affiliés à la FNSEA, le principal syndicat agricole. Ils entendent protester contre un projet de décret du gouvernement qui envisage d'instaurer des zones sans pesticides sur des bandes de 3 à 10 mètres autour des habitations. C'est pour eux, une nouvelle attaque de leur profession qui met le feu aux poudres.

Des terres non cultivées

"Il est quand même grand temps de faire voir qu'on est très très très en colère. On en a marre d'être mal aimés et on en a marre aussi et surtout d'être mal payés pour le métier que l'on fait et le service, les services que l'on rend à la nation", témoigne un agriculteur en colère. Pour lui comme pour beaucoup d'autres, des zones de non-traitement c'est autant de terres non cultivées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des agriculteurs allument un \"feu de colère\" à Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), le 24 septembre 2019.
Des agriculteurs allument un "feu de colère" à Villefranche-de-Lauragais (Haute-Garonne), le 24 septembre 2019. (IDRISS BIGOU-GILLES / HANS LUCAS / AFP)