Agriculteurs : des "avancées" dans les discussions et "des problèmes d'approvisionnement" en carburants

La présidente de la FNSEA, principal syndicat d'agriculteurs, Christiane Lambert est l'invitée des "4 vérités" de France 2 mercredi 13 juin.

Voir la vidéo
France 2

La présidente de la FNSEA a reconnu mercredi 13 juin que les discussions avec le ministre de l'Agriculture, Stéphane Travert, la veille au soir avaient produit quelques "avancées".

"Nous allons regarder si les points que nous avons évoqués y sont ou pas", a déclaré Christiane Lambert, qui a précisé qu'un bureau national de la FNSEA se tenait ce matin.

"Nicolas Hulot s'est engagé à porter à Bruxelles un plafond d'importation d'huile de palme à la baisse", s’est félicitée la syndicaliste.

Les agriculteurs bloquent dépôts de carburant et raffineries depuis dimanche soir. Le mouvement a été déclenché par l'autorisation donnée au groupe pétrolier Total d'importer de l'huile de palme pour faire tourner sa raffinerie de biocarburants de La Mède, dans les Bouches-du-Rhône.

Un site évacué à Lyon

"Ce qui se passe aujourd'hui c'est l'exaspération des agriculteurs qui voient venir des produits venant d'ailleurs, qui ne respectent pas du tout les mêmes règles de production", a souligné la dirigeante du principal syndicat d'agriculteurs.

Les blocages d'une quinzaine de sites ont commencé, selon la présidente de la FNSEA, "dans certaines régions à poser des problèmes d'approvisionnement" en carburants.

Ce matin, les agriculteurs qui bloquaient les allers et venues des camions de carburant à l'entrée du port fluvial Edouard-Herriot à Lyon ont évacué le site dans le calme sous pression des CRS.

Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, le 19 octobre 2017 à Matignon.
Christiane Lambert, la présidente de la FNSEA, le 19 octobre 2017 à Matignon. (MAXPPP)